23.2.09


Mercredi 18 février 2009. Galère, je me fais réveiller par pierre au saut du lit alors qu’on doit partir à 7h40. Rencard à 8h au local. Mais non, c’est la merde, max est encore à Montbrison et n’arrive pas à démarrer le camion. C’est mort. Kaiser au téleph, son camion est parti aussi. Lostboys? Ils vont faire « here we are here we are here we are lost boys !!!« demain donc pas poss’. Location de camion? Rien de dispo because vacances scolaires. Bon, bah, deux bagnoles. Christophe, qui vient avec nous pour la première fois, avait bien prévu de se la couler douce dans le camion, mais non, on prend sa caisse. Pas de bol. Waw, retour 10 ns en arrière. Max, nous rejoint avec une troisième qu’il laisse sur le parking d’Auchan. (chut chut, pas de marque).et c’est parti. Bon, bah, finalement, on a bien prévenu la salle deux jours avant qu’’on ne pourrait pas être à l’heure aux balances (15H30) ,qui en plus, sont publiques !!!ah merde, y’a rien de plus chiant que des balances, alors bon, publique… puis, finalement, on arrive à l’heure, miracle !!!non, juste, on a l’habitude de se trainer en camion, alors que en voiture, un Lyon Reims se transforme presque en un Lyon Dijon en camion. Finalement, par rapport à ce qui était annoncé sur le papier, les balances publiques sont des balances chiantes, normales, où passent de temps à autres des parents avec leurs enfants, bon, rien de pénible, honteux ou dérangeant, c’est même mieux qu’un régisseur chiant, ou un bénévole relou… ici, y’a pas de bénévole, tout le monde est payé et ils sont une chiée, à croire qu’il y ‘a un technicien par musicien !!! Très pro comme accueil, mais néanmoins très sympa. On a déjà joué à la cartonnerie, avec Bjorn Berge il y’a quelques années et cette salle est hallucinante de confort et de technologie. C’en est limite gênant. Le festival est vraiment pas mal (MAGIC MARKERS,DURACELL, L’ENFANCE ROUGE etc…) maison joue tous seuls le premier jour et à 18h. Dommage. À21h, on sort de la salle. 21h30 Hôtel. 21H40 On est dehors à la recherche d’un truc à faire. Pub pourri avec patron pas sympa. Super.

Strasbourg, on part un peu à l’inconnu puisque c’est notre première à Strasbourg.. le molodoï est un lieu hyper cool, l’asso est plutôt branché fanfare alors on craint un peu le plan babeloche, mais bon, tout se passe très bien, y’a du monde, et pas que des gars en pull en laine et sandales!!! les gens réagissent hyper bien, ça danse, on fait des rappels débiles…Les gens sont bien cons, au sens cool du terme, du coup, y’a un peu de répondant.. très très bon souvenir, bon , la première partie c’était complètement incroyable, dans le genre, faux guitar hero de 20 ans, qui joue sous son propre nom, avec un batteur et un bassiste inexistants, quise font chier, des reprises ou pas de Hendrix, de spin doctors c’est complètement insupportable, surtout le show du gars…ah, putain, ils ont joué 1h45 !!!!

Le lendemain matin, on retouve hasmig qui a pioncé chez sa copine Christine (ott) avec qui elle jouait dans Narcophony. Christine joue de l’onde marteneau avec Yann tiersen et plein d’autres, bref, elle est pro, musicalement, mais complètement à l’arrache dans la vie, bref, on a bien rigolé, choucroute saucisses, sauf pour les végétariens, max et Christine, qui ont eu le droit à des patates, où y’avait quand même des petits lardons, le cuistot a pu résister je suppose…
Nancy, putain, le royal, bien content de revenir ici, à Nancy et surtout au royal, le QG de nos amis des double nelson,.Bernie est le patron. Nordine est là pour nous servir des bières, et uniquement à nous on a l’impression…Comme dirait Max: « il voudrait nous saouler, il s’y prendrait pas autrement ». Jedi, ancien lighteux des double et , Ludo, ex for my hybrid ont organisé le concert sur place, calé par Pasc, mais pas là because concert des double. Pierre a fait sa blague sur Nancy (nan ! Si !!) à peu près entre chaque morceau et puis sinon on s’est un peu acharné sur un mec assis par terre devant tout le monde avec des dreads, un sarwel, et un bracelet brésilien, on a bien rigolé, il l’a plutôt bien pris…. Heureusement… Je sais pas si on a fait un super concert, mais c’était une super soirée , plein de monde, le singe blanc, atomic rototos, on a même vu la chiasse!!!sauf qu’on’ l’avait pas reconnu… .Le lendemain, on dit au revoir à bernie, ludo, et jedi après avoir eu plusieurs fois les double au téleph, qui gérait le bon déroulement de la soirée à distance.

On se casse, clopes au Luxembourg, cassage de voiture à 50km du festival d’hiver rock à tournai, en Belgique. On est pas en avance, mais, c’est jouable si on arrive à joindre les organisateurs… Finalement, ils viennent nous chercher avec un camion, on arrive à 20h30 concert prévu à 19h15!!! C’est PPZ30 (merci, désolé..)qui nous ont remplacé, et on pend donc leur place, en…dernier. On a le temps de bouffer , de décharger, et c’est à nous de faire les balances, entre temps on décompresse et tente de s’organiser pour rentrer le lendemain à Lyon, où on met le matos etc… on boit quelques bières avec notre ami Jason etc…Les Washington dead cats finissent leur concert avec viva las vegas et ils annoncent: »un groupe de vieux punks, PPZ30!!! » tout le monde dit: » nan, nan, ils ont déjà joué.. » et il répond: « ah? euh…ah,bah, nous, on devait se maquiller à ce moment là… » le concert se passe super bien, super son, l’équipe est bien cool, tout se passe bien… Après, bon, c’est un festival alors bon quand c’est fini, quê t’as bu tes 4 tickets boissons, bah, tu te fais un peu viré… on pose notre matos dans un coin fermé, où on va le laisser là jusqu’à ce qu’on récup la voiture de christophe. Snifff/…
On rentre dormir, en se disant qu’on a pas vraiment sommeil alors on ressort de l’auberge, il est 2h20, on se dit qu’en marchant 20 minutes dans tournai, on trouvera bien une station fermée, et on rentrera penauds se coucher. Et puis, non, y’a un bar sur le trottoir d’en face, ouvert, fumeur, et rempli de monde!! Avec la bière à 1,30 euros !!!Putain, la Belgique, c’est la classe…
Le lendemain matin, on se tasse à 5 dans la 106 avec tous les sacs et duvets, et on trace à LYON, en laissant notre matos en Belgique. Un camion cassé, une voiture cassée, le matos à rapatrier, voilà où on en est… mais on a bien ri quand même… retour Dimanche sous la pluie, daniel Balavoine sur nostalgie. On devrait pouvoir récup le matos d’ici une semaine. prochain concert le 17 mars à Oullins avec DE KIFT. On écoute « routine » d’urban dance squad, tout le monde fredonne…. Aaaahhh, c’est beau un groupe…